A propos de la campagne amahoriwacu

Amahoriwacu2017 est une campagne menée par les Rwandais et les amis du Rwanda pour le changement en 2017. Durant les deux dernières décennies le Rwanda a été gouverné par une dictature militaire depuis 1994, avec le Général Paul Kagame, à la tête de ce régime. Pendant tout ce temps, il ya eu un effort de relations publiques sans précédent ayant pour but de présenter le régime du FPR au monde comme un gouvernement épris de paix et de démocratique, menant une politique progressiste, et pour la plupart des 2 décennies depuis 1994, une grande partie de la communauté internationale et de certains grands décideurs ont souscrit à ce récit. Avec en toile de fond  le génocide en 1994, événements sanglants qui ont secoué les consciences du monde entier, et l'acceptation de la communauté internationale de son inaction, le régime du FPR au Rwanda a tourné la culpabilité de la communauté internationale en arme politique qui permet à son gouvernement d’opérer dans l’impunité.  Se prévalant d’avoir arrêté le génocide, le régime FPR a enraciné un pouvoir autoritaire où toute dissension politique et toute idée d’opposition au régime est assimilée à une idéologie du génocide et à la terreur. Avec l'affirmation selon laquelle le FPR et le Général Paul Kagame ont été et sont les sauveurs du Rwanda, un sentiment a été créé parmi la société rwandaise moderne qu'ils détiennent donc un monopole au pouvoir, monopole qui est légitimé, selon le régime, par leur rédemption du peuple rwandais.

 

La réalité de la vie quotidienne au Rwanda est troublante et instable. Le régime du FPR se targue de développement en brandissant des rapports sur de la propreté des rues de Kigali et la prospérité économique, prix et distinctions recueillies par le Général Kagame dans le monde ou il se présente comme tête d’affiche pour le succès de l'aide au développement. Cependant, pour la majorité de la population du Rwanda, tout ceci n’est  qu’une façade – étalages de vitrine en trompe-l’œil pour une réalité qui est terrifiant pour la plupart des Rwandais.  Au nom de la réconciliation, toute une génération d’enfants hutus rwandais a été diabolisée et endoctrinés pour porter la culpabilité de ceux qui ont commis le génocide. Beaucoup d’entre eux n’ont pas accès à l'éducation ni  d'autres droits qui  leur avanceraient dans la vie. Ceux parmi les tutsis qui se lèvent et parler contre ce qu'ils considèrent être un régime brutal qui ne respecte pas les droits humains - sont menacés et accusés de terrorisme et de trahison. D'autres sont exilés et traqués dans les pays étrangers, même à ce jour. Les forces armées et les services de sécurité du pays sont mis à contribution pour faire respecter une vérité parallèle, régie par la peur et l'oppression, ce qui crée une société où les libertés d'expression et de réunion sont inexistantes, où  les média s’autocensurent pour éviter les représailles du gouvernement et opèrent dans un climat où l'adhérence à la ligne de parti est le seul moyen d'auto-préservation. Malgré divers discours du président à l'étranger sur l'importance des institutions, les institutions du pays sont très fragiles et le pouvoir est détenu uniquement par quelques individus qui gouvernent le pays dans un cadre informel.

 

Il est clair que le régime FPR dirigé par le général Kagame n'a pas l'intention de renoncer à l’emprise de pouvoir qu'il a sur le Rwanda. Compte tenu de ce que ce régime nous a montré au cours des deux dernières décennies, ces individus à la tête de ce régime ne reculeront devant rien pour consolider leur domination, et cela se traduira toujours par une oppression continue du peuple Rwandais. Les conséquences sont cependant de plus grande portée au-delà des frontières du pays. Il devient clair pour les observateurs de la région des Grands Lacs d’Afrique que le régime de Kigali interfère dans les affaires du Burundi, une ingérence qui va très probablement conduire à une guerre. Il a été établi par l'ONU et d'autres institutions que le Rwanda a joué un rôle de premier plan dans la crise qui a endeuillé de la République démocratique du Congo et qui  a couté  des millions de vies innocentes perdues. La tentative du régime dans la déstabilisation de la Tanzanie comme l’indiquent les menaces faites par le Général Kagame, le financement des partis d’opposition, la tentative de l'espionnage et le sabotage économique, montrent à suffisance combien le Rwanda est devenu une force perturbatrice dans la région. Il est regrettable que cette caractérisation échoie au peuple du Rwanda, que le régime du FPR à Kigali prétend représenter.

 

La campagne Amahoriwacu vise à faire trois choses:

 

  • Faire une demande au régime au Rwanda pour mettre fin à la tentative de modifier la Constitution, visant la suppression de la limitation des mandats présidentiels afin de permettre le Général Paul Kagame  de faire encore un mandant de 7 ans et même beaucoup plus. Cela ne reflète pas la volonté du peuple.
     

  • Faire une demande au régime pour permettre la liberté d'expression et de participation politique pour tous les Rwandais qui veulent contribuer à la politique et au débat sur l'avenir de notre pays.
     

  • Faire connaître à la communauté internationale la réalité de ce qui se passe au Rwanda. Le régime du FPR a bénéficié du soutien de la communauté internationale et ce soutien  s’est traduit directement dans l'oppression du peuple Rwandais. Si ce soutien est arrêté, nous espérons que cela va conduire aux droits et à la liberté pour le peuple du Rwanda.

 

Nous vous invitons tous à rejoindre notre campagne pour la paix. Amahoriwacu (Amahoro Iwacu) est une expression rwandaise qui signifie «la paix chez nous". Voilà tout ce que le peuple du Rwanda demande : la paix. Il est de leur droit et qui ils sont prêts à atteindre par tous les moyens à leur disposition.

 

Soutenez-nous pour la paix au Rwanda.

 

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon

facebook/peaceathome

@amahoriwacu2017

© 2015 Amahoriwacu2017Campaign

SITE MAP

Home  Eng-Fr | About Eng-Fr | Ultimatum2017 Eng-Fr

Events  |  Media  |  #RwandaFacts  |  Contact Eng-Fr  

 

Donate